About

Quelques mots sur moi…

Je m’appelle Carine et j’ai 47 ans.. Je suis une hyper active qui a toujours besoin d’un projet, d’une idée pour pouvoir avancer.

Dans la vie, je suis chargée de projets, toujours sur plusieurs dossiers à la fois (parfois jusqu’à 10 dans une même journée), et j’ai besoin d’une soupape de sécurité, d’un sas de décompression pour ne pas perdre la tête et ne pas me laisser bouffer par le boulot.

Voila donc plusieurs années que les loisirs créatifs de tous poils m’ont permis de me vider la tête, de trouver mon équilibre.

Autodidacte, j’ai appris plein de choses par moi-même, en essayant, en testant, en cherchant sur internet…je me suis lancée ainsi, dans la broderie, la couture, le relooking de meubles, le cartonnage, le crochet, le tricot, etc, etc…

Il y a environ 8-10 ans, la polyarthrite a fait une entrée fracassante dans ma vie, m’obligeant à revoir toute ma vie, m’obligeant à renoncer à certaines passions…à l’époque, j’étais à fond dans le cartonnage et le relooking de meubles, j’ai du abandonner petit à petit, mon corps ne supportant pas les excès, les gestes répétitifs, les poids à déplacer…

j’ai vécu des moments compliqués au début de la maladie, puis j’ai trouvé la force de rebondir… lorsqu’on est confronté à ce genre de maladie, c’est comme un deuil, on passe par les différentes phases jusqu’au jour où on est dans l’acceptation… au bout de quelques mois ( ou années, je ne sais plus trop), lorsque les traitements du moment m’ont permis de retrouver un peu de calme intérieur, j’ai cherché de nouvelles occupations, j’avais des fourmis dans le corps… j’avais besoin de faire quelque chose de mes 10 doigts, j’avais besoin de nouveaux projets pour que mon cerveau retrouve l’envie…

Je me souviens qu’à l’époque, je me suis remise à bloguer, je me suis remise au tricot, et j’ai découvert l’univers de ravelry… mon dieu, j’étais tombée dans un sacré piège!

c’est comme ça que j’en suis arrivée à être totalement frustrée… je découvrais des merveilles sur ravelry, et moi, je devais me cantonner à Phildar, bergère de france et autres laines de discounters…

il n’en fallait pas plus à mon cerveau complètement givré pour se lancer un défi à lui-même…. je dois dire que la phrase qui me correspond le mieux dit  » ne dis pas que tu ne sais pas faire, tant que tu n’as pas essayé »…vous comprenez sans doute où je veux en venir…. il n’a pas fallu longtemps pour que je commence les recherches sur la teinture sur laine, que je cherche moyen d’essayer, que j’écume les sites tels que Leboncoin, et autres, pour trouver de la laine, des teintures, que je visionne des vidéos (bien souvent en anglais) et que je me fasse un process dans ma tête…

et puis voilà, j’ai teint mes premiers mètres de laine, au micro ondes, je me souviens… et là… ouille ouille ouille, l’envie de recommencer, encore et encore et encore….j’étais tombée dans la marmite… comme obelix, impossible de m’en sortir, l’envie de teindre, tout le temps,

C’était il y a plus de 5 ans…. aujourd’hui, ma petite fabrique s’appelle Candy Wool… j’en suis très fière car elle me représente complètement… derrière ce joli nom, se cache tout un tas d’histoires, de rencontres, de projets, mais surtout, c’est aussi ma revanche sur la maladie… où plutôt mon pied de nez… grâce à la maladie, je vis ma vie à 200 %, je m’investis dans chaque projet comme s’il n’y en aura pas d’autres… et en même temps, je partage mes passions, mes idées illuminées, mes joies, mes petits et grands bonheurs… grâce à la maladie, je m’interdis de baisser les bras, je vais de l’avant …

Dernièrement, le Covid est venu perturbé la vie de toutes et tous, la mienne également…cela m’a donné envie de retrouver des échanges plus aboutis au travers de l’écriture, plus complets qu’avec les seuls réseaux sociaux…l’envie de vous raconter l’envers du décor, l’envie de partager par écran interposé, vous ouvrir une porte …

j’espère que vous apprécierez ce que vous trouverez sur ce blog… il a débuté il y a …. très longtemps, il est resté en sommeil pendant longtemps (aussi) mais j’ai bien l’intention de lui redonner un second souffle…

alors, bonne lecture et à très bientôt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s